Comment l'Eglise réagit-elle devant ces phénomènes irrationnels?

Comment réagis l´Église face à la transcommunication?
Avatar de l’utilisateur
Maguy
Messages : 26
Inscription : 11 déc. 2018, 19:38
Localisation : Visé
Contact :

Comment l'Eglise réagit-elle devant ces phénomènes irrationnels?

Message par Maguy »

Le père François Brune prêtre catholique français licencié en théologie et en Écriture Sainte, dans l'introduction du livre:
"Dites-leur que la mort n'existe pas", dit ceci: "... Dieu continue à se manifester, et pas seulement dans le cœur des hommes, ce qui reste évidemment l'essentiel, mais aussi à travers des signes bien matériels, concrets, même si leur but est spirituel".

C'est même, probablement, une des grâces de notre époque.
Et si Dieu nous accorde vraiment ces signes et s'ils viennent vraiment de Lui, je ne peux pas m'empêcher de croire que Dieu a peut-être ses raisons et qu'il ne m'appartient pas de les mépriser."

Le père François Brune nous dit ceci: L’Église à ce sujet, a changé de position.
C'est le R.P. Gino Concetti qui l'a déclaré, assez solennellement, en novembre 1996.
Pour mesurer l'importance de sa déclaration, il faut savoir que le R.P. Gino Concetti est un théologien, collaborateur régulier de l'Osservatore Romano, le journal quasi officiel du Vatican…

Voici le passage essentiel de sa déclaration: " Dieu permet à nos chers disparus qui vivent dans la dimension "ultraterrestre " d'envoyer des messages pour nous guider à certains moments de la vie. A la suite des découvertes récentes en psychologie sur les phénomènes paranormaux, l’Église a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les trépassés, à condition qu'elles soient menées dans des buts religieux et scientifiques sérieux".

Le père Concetti évoque ensuite les différents moyens de communication avec l'au-delà, depuis les transmissions par médiums ou sensitifs, jusqu'aux songes ou aux inspirations, paroles intérieures, visions, etc... comme on en trouve tant dans les vies des saints. Il fait même rapidement allusions aux moyens de communication plus modernes.

Le père François Brune dit encore: "Les signes que nous adressent nos défunts et particulièrement les messages christiques sont certainement des grâces de notre époque où les humains désorientés n'ont plus de repères. Et si Dieu nous accorde ces signes, nous ne pouvons nous empêcher de croire que Dieu a ses raisons et qu'il ne nous appartient pas de les mépriser".

Dans un avant-propos du livre"Messages d'espérance" de Paola Giovetti aux éditions Robert Laffont , livre dans lesquels sont réunis des messages d'enfants décédés à leurs parents, le Père Brune dit...." J'espère que nombreux seront les parents, trop souvent désespérés, qui pourront lire ce livre. Ils y retrouveront la certitude, que bien des prêtres n'osent plus leur donner, que leurs enfants sont toujours vivants et même bien plus qu'avant..."
Maguy
Répondre