Messages que j'ai reçus de personnes décédées qui s'adressent à leurs proches.

Messages très divers que j´ai reçu durant ces dernières années.
Avatar de l’utilisateur
Maguy
Messages : 23
Inscription : 11 déc. 2018, 19:38
Localisation : Visé
Contact :

Messages que j'ai reçus de personnes décédées qui s'adressent à leurs proches.

Message par Maguy » 19 déc. 2018, 17:36

Jean est décédé à 63 ans. voici des extraits des messages que j'ai reçus,pour son épouse.
Ma bien aimée il est bien difficile de te réconforter car je ne suis plus visible et cela te manque énormément. Je fais pourtant ce que je peux pour te faire comprendre que je suis très près de toi... Je désire te dire que mon "enciellement" fut un moment très doux pour moi car j'ai beaucoup apprécié les chants et les textes que vous avez choisi...... Je suis J. et je voudrais te dire ma chère, ma chérie, ma bien aimée que je suis resté tout près de toi depuis mon grand départ vers la Lumière. Il ne faut pas craindre de me déranger en me demandant de communiquer avec toi, car mon esprit peut tout à la fois être transporté dans l'univers infini et être avec toi ou un des enfants ou petits enfants. Cela n'empêche pas mon âme d'évoluer et de passer à toute une série d'activités qui me permettront de progresser. Vous devez, toi et les enfants, accepter petit à petit de continuer la route sans ma présence physique, en vous souvenant des bons moments passés ensemble. Il convient de vous dire que mon bonheur est grand et que je suis si heureux, soyez-en persuadés. Rassurez tous ceux qui m'ont connus, dites-leur, que de retrouver des êtres chers est fabuleux, dites-leur que mon bonheur est immense car j'entends les plus belles musiques que j'aie entendu dans ma vie terrestre, dites-leur que je prie pour eux, dites-leur que mon âme est la réplique de mon corps et qu'ils me reconnaîtront, dites-leur que je peux accomplir des voyages dans tout l'univers tout en me tenant à leurs côtés. Il faut vous souvenir de moi en étant joyeux et en vous rappelant les bons instants.

Message que j'ai reçu d'une amie dont le prénom est Marie, message destiné à ses parents.
Marie est une jeune dame qui est morte après une longue maladie. J'ai reçu un message en juillet 2010 adressé à ses parents par écriture guidée et inspirée.
Voici ce qu'elle m'a transmis.: "... Merci à vous tous qui m'avez accompagné. Merci à MAMAN pour son courage, pour son communicatif rire. Croyez bien ce que je vais vous dire mes chers parents, mon frère et ma soeur, vous tous qui m'avez connu , je voudrais que vous renonciez à croire que je suis encore dans ce corps meurtri par la maladie , mais croyez que mon corps est transformé en corps de Lumière; vous avez rencontré beaucoup de papillons dans les prairies en montagne, je suis comme ces merveilleux papillons qui ont quitté la chenille, mais encore plus beau si je puis me permettre hum!
C'est difficile de croire que je peux vous parler après ma mort terrestre, mais les casse tête ne doivent pas vous faire oublier que les vérités essentielles ne sont pas toujours à votre portée.Mes parents essayez d'imaginer un paysage comme en montagne et mille fois plus beau et vous comprendrez que je ne suis pas mal du tout, le ciel est un lieu merveilleux et la rosée palpable, rappelez-vous le matin à côté du chalet, vous devez savoir que je suis bien mieux que sur terre, ma maladie est mise hors de ma mémoire, car ici le présent est éternel et c'est le bonheur.Ma devise est :VIS LE BONHEUR QUE DIEU TE DONNE vous devez croire mes chers parents que nous nous reverrons et que le bonheur de se retrouver sera la joie totale....
Les épines de la vie ne suppriment pas la fleur (Ici une fleur avec épine est dessinée) mais lorsque les épines disparaissent la fleur s'épanouit.
(ici est dessinée une fleur sans épine) C'est sans les épines que je vis maintenant. Restez,restez unis dans la paix et la sérénité, je vous aiderai. Marie

Message que j'ai reçu d'Isabelle D. pour sa maman.
Isabelle est une jeune fille qui en 2001 a été assassinée dans sa maison par un jeune homme du village cela se passe en Belgique. Voici le message que j'ai reçu le 8 avril 2001 et que j'ai transmis à sa maman.
"... Maman je voudrais te crier au plus fort, crier de toute mon âme et de tout mon amour, maman ne pleure pas, ne sois pas triste , maman ne te désole pas , reprends courage, crois en l'au-delà, rejette l'idée que la mort , ma mort est insensée et inutile, car crois en la montée de l'âme vers la lumière, sois persuadée que je suis passée dans la splendeur de la vie éternelle. Ma vie fut courte mais si belle, je sais que cela ne vous aide pas et pourtant vous devez savoir que notre amour n'a pas diminué bien au contraire, il s'est amplifié. Ne glisse pas dans la détresse, sois forte et crois en la merveilleuse réalité de l'au-delà. Il faut poursuivre votre route en priant afin que le Seigneur vous aide à "ressusciter" pour ceux qui sont autour de toi, le bonheur reviendra au milieu de vous lorsque tu crieras à tous : que l'au-delà existe et que Isabelle ta chère et tendre fille est heureuse et merveilleusement bien, avec tous les anges de lumière.
Les responsables de crimes, de viols, de maltraitance seront sévèrement punis par le Très Haut, mais la justice humaine doit d'abord faire son boulot et les élus doivent collaborer avec les courageuses personnes qui se battent pour que la justice soit JUSTE, efficace, et active. Mon assassin est un être dangereux qui doit être écarté de la vie sociale. Ne laissez pas tomber les bras, pourchassez les juges jusqu'à ce qu'ils comprennent le danger que représente la liberté passagère de ce malade mais responsable de ses actes. Maman sois confiante, je t'aime. Isabelle.

[colgrande amie [/color]
Marguarita est morte en 2010 de maladie voici le message qu'elle m'a transmis par écriture guidée et inspirée pour sa meilleure amie M.
...Ne crois pas que je ne peux pas communiquer avec toi, si tôt après ma mort, merci de croire que le Seigneur me permet de parler à ceux et celles que j'ai appréciés à la fin de ma vie.
Merci de m'accorder votre attention. Merci pour la très belle cérémonie de l'au-revoir, j'étais avec vous tous, quelle belle lumière vous avez mis dans mon âme par ces chants et ces prières. Je suis Marguarita...merci mes amis pour la chaleur humaine que j'ai reçu de vous tous, vous m'avez aidé à passer le dernier cap de ma vie sur terre.N'oubliez pas cependant que ma vie continue et se prolonge à l'infini.dans cette vie de l'après-vie..Ma belle et riante amie M. , merci pour ce que tu as été pour moi l'amie fidèle et attentive, l'amie de confiance, la mère de remplacement, l'amie discrète et bonne comme le pain, reste toujours ce que tu as été, puise ta force dans la prière et console-toi de mon départ car je suis entée dans la sérénité....merci de penser que je suis merveilleusement heureuse et prête à progresser en connaissance spirituelle et de bien d'autres connaissances.

P. est un petit garçon décédé à l'âge 3 mois. J'ai reçu un message ( par écriture guidée et inspirée) pour ses parents, dont voici des extraits :
C'est votre P. qui vous parle, oui c'est bien moi P. Unissez-vous par la pensée à moi et le lien s'établira et vous serez comblés de ma présence ...( Ici sont dessinés des oiseaux, des fleurs et une petite crèche, c'était quelques jours avant Noël...)
Merci de penser que c'est bien moi votre petit prince, votre petit trésor. Ma petite maman , mon petit papa, restez rassurés, car je ne suis pas comme une momie qui ne bouge plus, non je suis bien vivant, je vis, je vis comme vous, mais dans un monde plus beau, plus fraternel, et plein d'amour. Je sais que vous avez pensé que mon départ était injuste ..contre-nature et intolérable. Mes aimés, la mort d'un enfant est le mystère qui est et je le comprends, révoltant. Mystère que l'âme humaine ne peut saisir, et qui continuera dans votre cœur jusqu'au jour ou je vous accueillerai chacun dans la Lumière de l'Amour infini. Je vais vous rassurer tous, car lors de mon départ j'ai été transporté dans un carrosse tiré par un oiseau blanc et j'ai été reçu par la plus belle dame qui m'a prise dans ses bras si doux et si chauds d'amour.
( Ici je sens qu'il y a une pression plus forte sur ma main et l'écriture est toute petite)... maman tu penses que je suis vraiment trop petit pour te dire toutes ces choses , mais vois-tu ma petite maman ,ici nous progressons très vite, et les pensées que nous avons sont des pensées d'âmes adultes si tu veux, nous les enfants nous accédons très vite à la pensée, à la maturité grandissante. Nous avons quitté un corps de bébé, mais notre âme a grandit beaucoup depuis notre départ. ..; restez présents dans cette pensée d' amour qui nous unit, car nous vous entourons de notre amour, de notre présence invisible et pleine de tendresse.

.. et toi mon petit papa, ne crois pas que ce message est un mirage ou une illusion, car de l'autre côté du voile, nous sommes bien vivants et tellement heureux. Nous n'arrêtons pas de chanter et de remplir la mission qui est celle d'accueillir tous les bébés qui reviennent nous retrouver. Merci de croire en cette possibilité , car si tu y crois tu seras rassuré sur mon sort et tu accepteras mieux mon départ. Sache aussi que ton papa et ta maman sont ici et sont si heureux parce qu'ils ont retrouvé leurs petits enfants. Papa nous nous retrouverons aussi, mais rien ne presse, nous avons tout le temps.
5 décembre 2010 jour de l'anniversaire de P. Le plus merveilleux cadeau que je puisse t'offrir et te réconforter est la réalité de ce message, ma petite maman reste persuadée que je peux me servir d'une autre main pour t'écrire ces mots.( sur cette page des dessins d'oiseaux, ce canards , d'oiseaux dans un nid..)
Viens près de moi et tu seras comblée.. Je dis viens près de moi, c'est pour te taquiner car je suis déjà près de toi.
Vous avez raison de continuer à fêter tous les évènements comme si j'étais visuellement à vos côtés. Mesurez-vous la chance que vous avez de lire la petite lettre que je vous envois à cette époque. Mon petit papa tu sais bien que nous ne sommes pas disparus à jamais ...tu te demandes comment un petit garçon (bébé) peut parler ainsi à son papa , mais tu sais que le passage dans l'autre dimension nous transforme, nous grandissons très vite en connaissance et en maturité. Lorsque nous nous rencontrerons après ton étape sur la terre, tu me reconnaîtras mais j'aurai grandi, je sais que ce n'est pas facile à comprendre pour un esprit de la terre, mais tu comprendras petit à petit, si tu te laisses envahir par la pensée que la vie continue après la mort terrestre. . Vous pouvez dire à mon frère et à mes sœurs que je les aime. Merci de penser que je suis heureux. P. (Ici sont dessinés deux petits cœurs autour des mots: papa et maman)[/color]
[/size]
Maguy

Répondre